DANGERS DES ADDITIFS POLYSORBATES utilisés dans les liposomes, micelles, cosmétiques, crèmes glacées, sauces, certains compléments et vaccins.

polysorbate_80_MO_Web_1024x1024ALERTE SUR LES POLYSORBATES : Plusieurs chercheurs ont mis en évidence les effets délétères sur la flore intestinale du polysorbate-80 et autres polysorbates.
Ces émulsifiants sont des agents de texture artificiels (au même titre que les épaississants, les gélifiants, les stabilisants). Ils sont composés de polyoxyéthylène glycol aussi dénommé PEG. Ils servent à stabiliser les émulsions et mousses, à empêcher les mayonnaises et autres sauces de « tourner » mais aussi comme support de micelles et préparations utilisant des nanotechnologies de plus en plus controversées pour leurs potentiels méfaits sur la santé. Ils sont également incorporés dans certains nouveaux compléments alimentaires dans lesquels sont dilués de toutes petites quantités de plantes et de vitamines liposomales. Ils sont présentés sur le plan marketing comme facilitateurs d’assimilation mais souvent majoritaires dans les compositions, voire premier ingrédient en quantité dans ces produits, ils contribueraient à dégrader la muqueuse intestinale pouvant provoquer  des réactions inflammatoires. Ils participent à des complexes appelés micelles, liposomes, « blends » ou parfois « spectrum » et sont discrètement indiqués dans la liste des additifs sans que la plupart des utilisateurs et même les professionnels de santé ne connaissent leur composition exacte et leurs risques pourtant démontrés dans plusieurs études scientifiques.

IMPACT DES EMULSIFIANTS POLYSORBATES SUR LE MICROBIOTE ET L’INTESTIN
Une expérience réalisée par l’Université de Georgia, tend à prouver que les agents synthétiques dits polysorbates viennent perturber la flore intestinale (le microbiote) et son hôte, l’intestin. En « temps normal », la surface interne de l’intestin est recouverte de couches de mucus qui la protègent contre les agressions des bactéries de la flore intestinale et des déchets contenus dans l’intestin. Or les additifs émulsifiants de type polysorbate contribuent à dissoudre ce mucus et les membranes des cellules intestinales, et viendraient perturber ces mécanismes , générant diverses réactions inflammatoires.

MALADIES INFLAMMATOIRES INDUITES
De faibles quantités d’émulsifiants polysorbates pourraient ainsi faciliter l’apparition de maladies inflammatoires (maladie de Crohn, colites…) et diverses affections regroupées sous le terme générique de syndrome métabolique (avec tension, cholestérol, diabète, obésité…).
ref : Dietary emulsifiers impact the mouse gut microbiota promoting colitis and metabolic syndrome. Février 2015. Benoit Chassaing & Coll)

POLYSORBATE 80 : MIS EN CAUSE DANS LES INTOLERANCES ET ALLERGIES

Ann Allergy Asthma Immunol. 2005 Dec;95(6):593-9.
Polysorbate 80 in medical products and nonimmunologic anaphylactoid reactions.
Coors EA1,&coll 1Department of Dermatology, Friedrich-Alexander University of Erlangen-Nuremberg, Erlangen,Germany.
Le Polyoxyethylene-sorbitan-20-monooleate (aussi connu sous le nom de polysorbate 80 ou Tween 80) est un émulsifiant utilisé dans divers nutriments, vitamines (synthétiques) , crèmes, lotions, onguents et dans de multiples préparations telles que vitamines en liposomes , vaccins, vaccines, et médicaments anticancéreux) . il est aussi utilisé comme additif dans certains comprimés et capsules.
Bien que son implication comme allergène de contact a décliné durant les dernières décennies, il est aujourd’hui mis en cause comme un inducteur caché de nombreuses réactions anaphylactiques.

OBJECTIF DE L’ETUDE:
Identifier si le polysorbate 80 (généralement perçu par les formulateurs comme un véhicule inerte) est un agent responsable de réactions anaphylactiques sévères.
METHODES: Test cutané, essai enzymatique , test immunoglobulines,  et detection du flow cytometric / detection de l’ activation basophile chez sujet contrôle vs patient présentant des antécédents de chocs anaphylactiques suite à l’administration intraveineuse d’un produit multivitaminique durant la grossesse.

RESULTATS DE L’ETUDE: Le Polysorbate 80 a bien été identifié comme l’agent ayant causé  la réaction anaphylactique chez la patiente.  Les anticorps spécifiques au Polysorbate n’ont pas été identifiés dans l’essai enzymatique et dans les examens immunologiques, confirmant la nature non immunologique de la réaction anaphylactique.

CONCLUSIONS: Le Polysorbate 80 est un agent émulsifiant, solubilisant pouvant causer de sévères réactions anaphylactiques non immunologiques

LES POLYSORBATES (composés de polyoxyéthylène glycol) INCRIMINES DANS CERTAINS PRODUITS D’HYGIENE , DES COSMÉTIQUES, DES CREMES GLACÉES, DES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES SEMI SYNTHÉTIQUES, ET DES VACCINS PRÉSENTERAIENT UN POSSIBLE IMPACT NÉGATIF SUR LA FERTILITÉ:

Le Polysorbate 80 se trouve dans les shampooings, les bains douches, dans les produits laitiers. L’industrie l’utilise dans les crèmes glacées pour qu’elles fondent moins vite après qu’elles ont été sorties du congélateur. ( dans le passé les crèmes glacées fondaient beaucoup plus vite et aujourd’hui, particulièement dans les fast food et autres restaurations industrielles, on constate qu’une crème glacée peut rester assez longtemps en forme sans fondre, sans que les utilisateurs n’aient noté cette différence.
Il est plus inquiétant de trouver également cet additif dans les formulations de certains vaccins notamment ceux qui sont les plus controversés, ayant entrainé de multiples réactions inflammatoires et désordres neurologiques après avoir été injectés à des jeunes filles notamment dans les vaccins contre le cancer du col de l’utérus.  Ils contiennent  50 mcg de polysorbate à chaque injection, soit  polysorbate 80 X 3 injections = 150 mcg (.15 mg)
“ce vaccin contient du Polysorbate 80, qui a été lié à des effets anti fertilité chez la souris,” note  Dee Nicholson, (National Communications Director for Freedom in Canadian Health Care.)
Il est clairement mentionné sur la fiche technique du fabricant du vaccin.
Veillez à bien lire cette notice avant de recevoir ce traitement, dès lors que cette substance pourrait impacter la santé reproductive de la patiente. des femmes qui ont été vaccinées avec un vaccin contenant cette substance ou proches de l’âge de la conception ont aussi souffert d’effets secondaires et de désordres divers selon l’organe de surveillance américain.  Judicial Watch. Plusieurs rapports de fausses couches ont été enregistrés à la FDA  et ont eu recours au Freedom of Information Act pour demande d’information complémentaire.
Soyez vigilant sur ce que vous ingérez, que vous recevez en injection et à vos produits d’hygiène et cosmétiques.
Le Polysorbate 80 peut provoquer une perte de fertilité, des intolérances, des inflammations et d’autres réactions indésirables